> Ville & Hôpital > Actualités
Dossier
Zoom sur : la préservation de la fertilité de la femme après une chimiothérapie

La préservation ovarienne et le suivi gynéco-reproductif des patientes traitées par chimiothérapie représentent une activité nouvelle au CHRU de Lille.

A l'hôpital Jeanne de Flandre, un centre de préservation ovarienne et de suivi des patientes ayant reçu une chimiothérapie vient de voir le jour ; cette organisation est pilote en France.

Cette activité est basée sur les effets ovariotoxiques de la chimiothérapie, conduisant dans un grand nombre de cas à une infertilité non réversible.

Le souhait est donc ici avant tout d"anticiper la vie après le cancer, et l'éventuel désir d'enfant de ces patientes.

Plusieurs techniques peuvent être proposées aux patientes :

- la congélation de fragments ovariens,

- la congélation d'ovocytes,

- la Fécondation in vitro avec congélation des embryons,

- Le traitement médicamenteux.

Retour au dossier