> Recherche & innovation > Les actions

Le CHU participe depuis plusieurs années au volet recherche du contrat quadriennal sous la forme d'une annexe intégrée.

De même, le contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens du CHU intègre la dimension recherche en adéquation avec le contrat quadriennal de l'université.

Le CHU a ainsi détaché une cinquantaine de personnels médicaux (dont de nombreux praticiens hospitaliers) et techniques dans les unités de recherche du site. Chaque pôle du CHU dispose d'un référent recherche pour coordonner les actions de recherche clinique.
Le CHU a engagé plus de 70 attachés de recherche clinique. Les deux établissements ont ainsi établi un partenariat gagnant-gagnant, les unités de recherche du site hospitalo-universitaire alimentant la banque de publications Université-CHU de Lille qui rentre dans le calcul de la part variable des Missions d'enseignement, recherche, référence et innovation (MERRI) du CHU.
Le CHU de Lille a ainsi disposé d'environ 42,4 millions d'euros en 2008 pour financer l'activité de recherche de l'établissement, ce qui s'est traduit par la publication de 3 362 articles, la soutenance de 72 thèses et des contrats de cession de brevet de 68 600 euros hors taxe et de valorisation de licence de 12 294 euros.
L'ensemble campus hospitalo-universitaire et campus Pasteur représente la structure Biologie-Santé la plus importante au Nord de Paris dans le domaine de la formation et de la recherche.
La dynamique de recherche du campus hospitalo-universitaire a permis de positionner le CHU de Lille en quatrième position en termes de production scientifique ».

Le contrat quadriennal déclinera deux axes préoccupants pour la région Nord - Pas-de-Calais : « longévité et qualité de vie » et « santé et environnements ».


Le Comite de Recherche Biomédicale en Santé Publique s'est réuni régulièrement en 2009 et a examiné plusieurs dossiers nécessitant une collaboration étroite des acteurs du site hospitalo-universitaire :

    • la création du pôle de recherche et d'enseignement (PRES Lille Nord de France) et sa structuration progressive,
    • la campagne de financement de l'allocation recherche,
    • le contrat quadriennal de l'université,
    • les critères d'attribution des « années recherche » pour les internes,
    • la présentation de l'activité de recherche du pôle pharmacie,
    • la création de la maison régionale de la recherche clinique et les discussions à ce sujet avec la Région,
    • les bilans de l'évaluation des structures de recherche du campus hospitalo-universitaire par l'AERES,
    • les contrats doctoraux, la prospective et les besoins exprimés pour l'IMPRT,
    • le suivi du partenariat CHRU de Lille / Conseil Régional Nord pas de calais,
    • la présentation d'une équipe candidate à l'émergence,
    • la démarche sur les métiers de la recherche au CHRU de Lille,
    • le schéma directeur architectural du campus de recherche.

Les actions prévues à court terme comprennent un renforcement de la cohérence thématique de la recherche menée sur le site, une contribution aux structures fédératives du campus, une professionnalisation des métiers de la recherche, une amélioration de la communication inter institutionnelle, un développement de la valorisation et du transfert, la mise en place de dispositifs confirmant l'optimisation de l'accès à la documentation scientifique, la définition des modalités d'utilisation du fond d'aide à l'émergence et à l'excellence du CHRU de Lille, le suivi de l'installation du Cyclotron et du laboratoire de recherche associé...

Au sein des différentes instances du CHRU de Lille, ces réflexions ont déjà été traduites en 3 orientations :

> la poursuite et l'intensification du partenariat entre le CHRU de Lille et l'Université Lille 2 droit et santé dans le cadre notamment du contrat quadriennal de l'Université.

> le recensement des projets ou programmes de recherche propres aux pôles avec la mise en évidence des ressources hospitalières mobilisées et identifiées au sein des Unités Fonctionnelles de Recherche sous l'égide du CRBSP, pour permettre une meilleure identification et visibilité des travaux réalisés à l'extérieur par des équipes de recherche du CH&U, et faire l'objet d'une évaluation et d'un arbitrage institutionnels

> la poursuite des efforts de professionnalisation de la Recherche clinique dans le cadre de la Fédération de Recherche Clinique et le renforcement de la lisibilité, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, de l'organisation. La professionnalisation de la recherche clinique passe par un développement, une mutualisation et une stabilisation sur le site des nouveaux métiers de la Recherche : TER/ARC (Attaché de Recherche Clinique).