> Le CHRU de Lille > Missions du CHRU > Recours & reference
Un établissement investi dans des partenariats

Le CHRU de Lille a crée les conditions d'un partage d"activités avec les autres établissements de la région Nord - Pas de Calais, se situant au centre d'un important réseau régional de soins et de prévention auquel sa vocation universitaire lui permet d'apporter une meilleure contribution. Cette politique de coopération s'applique non seulement dans la métropole lilloise, mais également dans l'ensemble de la région Nord-Pas-de-Calais.

Pour cela, le CHRU de Lille a fait le choix de renforcer la collaboration avec les centres hospitaliers publics de la région et selon quatre axes de politique générale :

> La gestion transversale de filières de prise en charge à travers l'émergence de projets médicaux communs et de fédérations inter-hospitalières par spécialité.

> Le soutien des centres hospitaliers dans les activités évaluées comme critiques pour la population d'un territoire.

> Le soutien à la démographie médicale.

> La permanence des soins, enjeu de la sécurité de soins.

C'est en ce sens que le CHRU de Lille et le Conseil Régional ont signé une convention-cadre basée sur quatre thématiques :

- les équipements sanitaires,

- les technologies de l'information et de la communication appliquées au secteur sanitaire

- la démographie médicale

- la recherche et l'innovation.

La convention-cadre a pour objectif de réduire les inégalités territoriales en matière d'accès aux soins, d'améliorer les délais de prise en charge et d'investir dans les nouvelles technologies médicales.

Cette mobilisation de moyens s'inscrit dans une expérimentation unique en France avec la participation d'élus régionaux au sein de la Commission exécutive de l'Agence Régionale de L'Hospitalisation [2006-2009] devenue Agence Régionale de Santé.

Le CHRU participe à 24 réseaux de santé (traitant de la maladie d'Alzheimer, de l'oncologie pédiatrique, mucoviscidose, insuffisance rénale, troubles du neuro-développement...), il est également membre de groupements de coopération sanitaire et de coopération médico-sociale (GCS « Centre de Référence Régionale en cancérologie », urgences de la main, neurochirurgie...). Sur ce sujet, le CHRU de Lille, le Centre Régional de Référence en cancérologie et le Centre Hospitalier de Seclin se sont réunis au sein d'un Groupement de Coopération Sanitaire dénommé « HPSM - Hôpitaux du Service Public du Sud de la Métropole Lillois ». Ce partenariat vise à promouvoir, améliorer ou développer l'activité de ses membres, notamment dans les spécialités d'odontologie - stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale ; de chirurgie plastique et reconstructrice ; de chirurgie urologique.

Le CHRU propose également des initiatives en matière d'aménagement du territoire et des problématiques de soutien à l'activité des Centres Hospitaliers. Ainsi, le dispositif des assistants à temps partagé mis en oeuvre dans la région depuis 1999, qui compense avec efficacité le déficit historique des emplois de Chef de Clinique des Hôpitaux, est soutenu par l'Agence Régionale de l'Hospitalisation et le Conseil Régional, par le versement de primes multi sites Par ailleurs, le CHRU et le Conseil Régional du Nord – Pas de Calais portent une nouvelle expérimentation régionale, qui consiste à favoriser un modèle déconcentré de l'organisation de l'enseignement dans les Centres Hospitaliers, et un fonctionnement en réseau avec le CHRU de Lille .